Depuis le 28.06.18, la Commission de vaccination (STIKO) recommande également la vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) pour les garçons de 9 à 14 ans. L'objectif est de prévenir le cancer causé par ces virus. Chaque année, 6 200 femmes et 1 600 hommes souffrent de carcinomes cervicaux, anaux, péniens et pharyngés associés aux virus du VPH. Il est à espérer qu'à l'avenir, le Comité fédéral mixte déclarera cette vaccination comme un avantage en espèces. Les vaccins multiples plus récents protègent également contre les agents pathogènes les plus courants des verrues génitales. (Source : Nouvelles du secteur de la santé, publiées par la Kassenärztliche Vereinigung Bayerns KVB (Association bavaroise des médecins de l'assurance maladie obligatoire).

0 réponses

Laisser un commentaire

Souhaitez-vous participer à la discussion ?
Nous nous réjouissons de votre contribution !

Ecrire un commentaire